De la roche et de l’eau…


Accueil du blog > Canyoning > De la roche et de l’eau

Canyoning – De la roche et de l’eau

13 juillet 2017
Lieu : Ariège-Pyrénées | Vallée de Vicdessos | Vallée Ax les thermes

« Des falaises de plusieurs mètres nous entourent et nous sommes là, les pieds dans l’eau à contempler ce nouvel environnement.

Quelques arbres au sommet des falaises agitent leurs branches ombrageuses coupant la lumière et le contact avec la civilisation. Toute notre équipe est très enjouée de pouvoir découvrir ce nouveau terrain de jeu sauvage qui nous réserve bien des surprises.

Le canyon est un endroit qui peut être très bruyant, l’eau qui frappe la roche des cascades, résonne dans le canyon. Il est parfois très difficile de s’entendre parler… Il faut donc se mettre d’accord sur nos moyens de communication grâce à certains signes gestuels et coups de sifflet.

Nous suivons le moniteur qui prend la tête du groupe, chacun avec un sac remplis de cordes, une pharmacie de premiers secours et nos casse-croutes.

Après plusieurs minutes de marche, le bruit d’une cascade se fait entendre… le moniteur s’approche doucement, sort une petite corde de son sac et l’attache à des amarrages plantés dans la roche.

Il installe ainsi la main courante qui nous permet de pouvoir être au bord de la cascade en toute sécurité. Nous voilà en haut d’une cascade d’une dizaine de mètres surplombant une grosse marmite d’eau claire et limpide. L’endroit est magnifique !

Le moniteur analyse la cascade. Il réfléchie à la technique la plus adapté, la descente en rappel peut être dangereuse dans une cascade arrosée.

Une fois la technique choisie, il s’empresse d’installer les cordes pour pouvoir nous faire descendre en rappel.

Nous avons un peu la boule au ventre car malgré nos exercices de préparation en début de canyon, la cascade est un peu impressionnante ! Le bruit de l’eau, la hauteur de la chute, et le manque de confiance en nous, nous font un peu stresser. Le moniteur nous rassure en nous rappelant qu’il est là pour nous aider, pour contrôler et sécuriser notre descente … Il nous encourage et nous amorçons la descente un par un plus confiant!

Une fois en bas de la cascade, libérée de la corde, nous sortons de cette douche incroyable créée par la cascade d’eau fraîche avec un sentiment de réussite! Nous avons vaincu nos peurs !
Un premier exploit pour la plupart d’entre nous qui ne sommes pas experts avec les techniques de cordes !

Nous essayons de nous mettre hors de l’eau pour ne pas prendre froid et patientons le temps que le moniteur, dernier à descendre, nous retrouve en bas.

Une fois les cordes rangées dans les sacs, nous prenons quelques photos pour immortaliser cet instant et continuons la progression… »

 


par Stéphane DEGOUGE
Moniteur Canyoning

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *