fév 2 2012

Découvrez le ski de randonnée avec nos Guides !

La neige s’installe sur les sommets des Pyrénées Ariégeoises, la poudreuse n’attend plus que vous, l’heure est donc à la découverte et à la pratique du ski de rando afin de découvrir ces grands espaces immaculés…

Mais au fait, qu’est-ce que le « ski de randonnée » ?

Skiez tout l’hiver avec les Guides du Bureau des Guides des Pyrénées Ariégeoises !

Rod


fév 1 2012

Thailande – dernier chapitre : Nam Pha Pa Yaï

Le « Roc trip » de l’équipe ariègeoise du BGPA (Stef D, Rémi, Yan et moi) arrive à terme…


Après 3 semaines de grimpe intensive dans le sud de la Thaïlande, nous sommes remontés à 3h au nord de Bangkok, pour quelques jour en pleine jungle, dans l’éco-guesthouse de notre ami français, Ben Grasser, lui aussi BE escalade. Notre hôte est installé depuis trois ans dans ce lieu paradisiaque, ou entre deux constructions de bungalows en bambous, il équipe à tour de bras des nouvelles voies d’escalade (une trentaine à ce jour)…
Super accueil, son épouse, Joy, nous concocte chaque soir de nouveaux petits plats thaï, toujours meilleurs les un que les autres !

Ce lieu est reposant et dépaysant à souhait, les lignes sont à la hauteur des paysages et de la faune locale : variés et grandioses !


Mais pour nous, l’heure n’est toujours pas au repos et on écume les voies les une après les autres avec une boulimie certaine. L’escalade ici est différente du sud du pays, il y fait un peu moins chaud (28°C à 7h du matin), et le terrain demande un autre type de courage. Pour accéder à la falaise qui se trouve à moins de 5 minutes de notre camp, il nous faut empreinter une tyrolienne de 100m qui traverse la rivière, ça passerait à la nage mais les « varans monitor » atteignent ici 4m50 de long !
Puis, il faut marcher un peu en jungle, prudemment, car les cobras et autres reptiles verts fluos grouillent par ici… Sans compter les tarentules appréciant le confort de nos chaussons d’escalade restés trop longtemps au pied des voies… enfin, on est mieux sur le rocher car à par quelques petits pythons (3m Maxi) et quelques geckos, on est tranquille, particulièrement dans les voies durs dépourvues de gros trous ! Il faut juste faire preuve d’un peu de délicatesse lors de la redescente de ces devers prononcés lorsqu’on arriver dans le sommet des arbres ou nichent des gros nids de fourmis rouges !! Ahhh l’exotisme…
Du coup, le soir, lorsqu’on rencontre un petit scorpion dans la douche, on en rigole !

C’est donc plein de bons souvenirs et les bras explosés que l’heure de rentrer en France arrive, point de bestioles dans notre beau pays, juste 57°C de moins !!!

On reviendra l’année prochaine, sans aucun doute pour un autre trip avec extension au nord : Laos – Chine !? Enfin en en rêve déjà…

Rod


fév 1 2012

Expédition spéléo en Papouasie: arrivée à l’autre bout de la planète

Après 44 heures de voyage, en suspens dans le monde irréel des aéroports entre Paris, Dubaï, Singapour et Port Moresby, nous voici enfin à Kokopo, une petite ville côtière à la pointe nord de l’île de Nouvelle Bretagne, quasiment à l’autre bout de la planète.

Le décalage avec la France est de 10 heures mais il est surtout culturel!

Voici le premier numéro de notre journal d’expédition sur AriegeNews, les suivants seront envoyés par téléphone satellite depuis notre camp de base en pleine forêt des Nakanaï, 900m au-dessus du village de Pomio dans la Baie de Jacquinot.

Nous sommes 3 Ariégeois (dont Phil Bence, membre du BGPA) participant à l’expédition nationale 2012 d’exploration spéléologique de la FFS (Fédération Française de Spéléologie). Notre équipe se compose de 13 personnes, Français et Suisses, tous spécialistes de spéléologie et passionnés d’aventure.

A notre arrivée, les premières nouvelles ne sont pas toutes bonnes.

-Notre container de matériel parti en novembre de France a pris du retard à cause de tempêtes dans le pacifique.
Nous avons reçu la confirmation de son arrivée seulement aujourd’hui, ce vendredi 27 janvier.
Une partie de l’équipe s’est rendue au port de Rabaul pour faire la réception et les formalités douanières de rentrée en Papouasie. Espérons que ce ne sera effectivement que des formalités…

– A cause de la faiblesse de l’Euro face au Dollar, nous avons perdu 40% de pouvoir d’achat en Kina (monnaie locale) par rapport à notre dernier séjour en 2010, dur pour nos finances car la vie est chère ici, plus qu’en France…

– La ligne aérienne de bimoteur 6 places jusqu’à Pomio est interrompue, le bateau, avec ses aléas, sera notre unique option pour rejoindre la baie et en repartir en mars…

Tous ces imprévus font partie d’une expédition en Papouasie et nous le savons trop bien car c’est la 5e pour nous sur cette île depuis 2002.

Rien d’insurmontable et surtout pas de quoi entamer notre motivation à poursuivre la découverte des réseaux immenses cachés sous ces montagnes.

Nous en avons déjà découvert et cartographié plus de 50 kilomètres dont 15 sur la zone de la Matali (nom de la résurgence qui draine le massif) en 2010.

C’est là que nous retournons cette année, afin de poursuivre l’exploration et la connaissance de ce monde souterrain envoûtant.

Au fil des explorations, un réseau majeur se dessine petit à petit sur les cartes.

Nous espérons lever les points d’interrogation laissés 2 ans plus tôt à l’extrême aval, 550 mètres sous terre après avoir franchi 2 siphons (passages noyés).

Nous allons poursuivre aussi le courant d’air dans les réseaux supérieurs, après l’escalade de parois verticales pour rejoindre les entrées supérieures cachées sur les hauts plateaux plusieurs centaines de mètres au-dessus.

Voici les objectifs majeurs de notre voyages, pas très conventionnel j’en conviens mais tellement passionnant!

Nous allons enfin tourner des images en vue de réaliser un film avec Petzl pour partager nos aventures sur grand écran.

La suite au prochain numéro!

Explos – Expédition Wowo 2012
Le site de l’expédition: www.2012.papouasie.org

Par email, Phil Bence, Florence Guillot, Guillaume Capgras

Posté par Rod